La transition de la coloration chimique vers le naturel

Écrit par le 30 Mar, 2018 | Pas de commentaire


la transition du chimique vers le naturel

Ça y est, vous avez décidé de passer le cap : vous commencez votre transition vers le naturel et le bio. Finis les produits chimiques nocifs pour la santé et l’environnement ! Vous venez de faire le meilleur choix pour votre santé et la beauté de vos cheveux. Cependant, passer au naturel est parfois difficile. Cela peut provoquer une incompréhension, un découragement et un retour à ses anciennes habitudes, par dépit. Voici des astuces pour réussir au mieux votre passage au naturel.

Que se passe-t-il lorsque l’on passe au naturel ?

La période dite « de transition” apparaît quand vous refaites connaissance avec vos cheveux tels qu’ils sont vraiment. Passer au naturel, c’est remplacer sa routine capillaire par une routine plus naturelle. C’est à ce moment là que vos cheveux peuvent vivre un véritable chamboulement ! Lorsque l’on passe au naturel, on n’apporte plus de quats aux cheveux pour les démêler, on ne les abreuve plus de silicones pour les gainer. Ces substances fonctionnent de manière à combler les brèches de chaque cheveu abîmé, comme un pansement, sans pour autant le réparer. En conclusion, elles sont des “cache-misères” !

Combien de temps dure la période de transition vers le naturel ?

Passer au naturel, c’est soulager immédiatement son cuir chevelu. Cependant, il faut environ un mois pour éliminer l’accumulation de silicone. Plus les cheveux sont abîmés, plus ce temps est prolongé. Après quelques semaines d’utilisation de shampoings et soins naturels, les cheveux deviennent parfois secs, ternes, ils s’emmêlent facilement. Pas de panique, ce n’est que temporaire ! A terme, on obtient un cheveu sain, débarrassé du film occlusif qui l’entourait et capable d’absorber les huiles végétales et essentielles que contiennent les produits bio.

Comment réussir sa phase de transition vers le naturel ?

  • Utiliser des shampoings bio
    Avant tout, on jette tous ses produits chimiques. Ensuite, on investit dans un shampoing bio, dépourvu de composés chimiques. Pour ne pas se faire duper par le bio-marketing ou “greenwashing », le shampoing doit être officiellement labellisé bio. Labellisée EcoGarantie.
  • Choisir les bons soins bio
    Trouver les bons soins vous aidera dans votre transition vers le naturel : bains d’huile, masques faits maison… De fait,le masque au beurre de karité, réparateur naturel et riche en actifs nourrissants, vous permettra de nourrir, soigner, hydrater et embellir votre chevelure pendant la période de transition.
  • Couper si nécessaire
    Quand le cheveu est très abîmé, il faut parfois se résoudre à couper. L’objectif : couper ce qui est irrécupérable pour repartir sur une bonne base.

Passer de la coloration chimique au végétal

La transition vers le naturel passe aussi par la coloration. Ce n’est plus un secret, les colorations chimiques sont mauvaises pour la santé et détériorent les cheveux. Souffrir pour être belle et y laisser sa santé, non merci ! Sans danger, la coloration végétale rehausse la couleur naturelle de vos cheveux tout en les rendant plus souples et plus lumineux. Pour réussir sa transition vers le naturel, il est primordial de confier vos cheveux à un coiffeur coloriste végétal. Ses conseils et ses connaissances en nuances et temps de pose vous aideront à comprendre ce qui vous convient en termes de couleur et d’application. De plus, un protocole de soin dédié aux cheveux agressés par les colorations oxydatives est conseillé ceux qui permet de prendre soin de vos cheveux colorés avec douceur, lavage après lavage.

En résumé, passer au naturel, c’est prendre soin de ses cheveux pour, à terme, les avoir en bonne santé. Le jeu en vaut la chandelle : après la période de transition, votre chevelure sera de nouveau en pleine possession de ses moyens, brillante et forte !

Laisser un commentaire